Les infos culture

Conférence à Ruelle

Mercredi 31 janvier à 20 h 30 au centre culturel

« Nourrir correctement et durablement l’humanité entière » Par M. Dufumier, Professeur émérite Agro Paris Tecg
Organisée par l’Université Populaire de Ruelle
Entrée libre

Renseignements : 05.45.65.59.59 

Exposition à la cité de la BD

L’exposition « Nouvelle génération, la bande dessinée arabe aujourd'hui » à partir du jeudi 25 janvier.

Retrouvez ce dossier, l’affiche et les visuels de l’exposition :

http://www.citebd.org/spip.php?rubrique311

identifiant : telepresse mot de passe : citebdlog 

Soirée théâtre à Garat

Samedi 3 février à 21 h à la salle polyvalente
Au programme, la troupe Zygomat présente : « Les Vieilles Pies battent en Retraite » Entrée : 7 euros gratuit (- de 12 ans).
Organisée par le comité des fêtes de Garat
Renseignements : 05.45.60.65.23 

Théâtre avec l’Amicale Laïque de Chalais

Suite à l’excellente fréquentation des trois premières représentations de décembre 2017 pour « Clémence », la troupe remontera sur les planches une quatrième (et dernière) fois
le 3 février 2018 à 21 h.

Alors, si vous n’êtes pas encore venus, n’hésitez pas à retenir cette date.
Si vous avez aimé ou adoré, partagez l’information à vos proches, revenez passer un bon moment et voir cette pièce différemment.

La salle de théâtre contient 207 sièges qui ont été jusqu’à présent rapidement occupés. Appelez vite au 05.45.98.11.21 de 8h30 à 12h15 et de 14H à 18h du lundi au vendredi, et de 9h à 12h le samedi afin de réserver vos places. 

Théâtre à Soyaux

Vendredi 9 février à 20 h 30 à l’espace Matisse

Avec la troupe « Freinésie » qui jouera

« Parents-sitter Rock » 

Rencontre avec le Texte Libre de Cognac

Mardi 30 janvier à 19 h 45 et 21 h au Théâtre

à 18 h échange avec Mohamed El Khatib à la librairie

Dans le théâtre de Mohamed El Khatib, le document est un atout, un outil, l’essence même de ce qui va faire écriture et représentations. Ici cette logique est poussée à son paroxysme puisque le matériau principal tient à un évènement à la fois exceptionnel et banal, en tous cas universel et totalement privé : celui de la mort de sa mère. À partir d’interviews, de courriels, de SMS, de documents administratifs et d’autres sources « réelles », le fils (re)construit seul en scène le récit de son deuil. Caustique et souvent drôle, la pièce a reçu, en 2016, le Grand prix de littérature dramatique.

http://www.avantscene.com/spectacles/finir-en-beaute/